La gestion de contenu (ECM), un atout décisif de la transformation digitale

par

La transformation digitale est dans toutes les têtes. Subie parfois, lorsque l’Etat impose d’effectuer des déclarations en ligne ou de déposer les factures destinées au secteur public, voulue souvent par le management ou les directions opérationnelles, pour contrer la concurrence, améliorer l’efficacité des processus métier, mieux servir les clients.

Dans cette intense mise en mouvement, la gestion des contenus d’entreprise (ou ECM) est centrale. Elle permet non seulement de stocker les documents sous forme électronique -ce que la GED fait traditionnellement –  mais surtout de définir des circuits de vérification/modification/validation intelligents.

La gestion de contenu concerne la gestion des flux entrants et sortants, le plus souvent en multi-canal. Il s’agit donc non seulement de documents physiques ou dématérialisés, mais aussi de processus métiers qu’il faut gérer et optimiser.

On le comprend aisément, les directions opérationnelles sont dans 46% des cas à l’initiative de projets d’ECM, contre 29% pour la DSI et 25% pour la direction générale (source étude CXP 2017 réalisée par Nicolas Bürki). Elles y voient un moyen d’assurer la fluidité et l’efficacité des échanges d’informations, ainsi que d’améliorer le quotidien de leurs employés.

Le risque est néanmoins de voir se multiplier les solutions hétérogènes, en silo, au sein d’une même entreprise. Il est donc important de choisir une solution souple, qui ne soit pas spécialisée sur une fonction spécifique. Autres critères importants : la solution doit être utilisable en mobilité, offrir une interface intuitive, et être accompagnée d’une gestion du changement pour que le projet soit couronné de succès. Autant de critères pour lesquelles notre solution Compleo Suite n’est pas dépourvue d’atouts.

Simplifiez et automatisez vos processus documentaires