Temps de lecture : 2 mn

Factur-X, la norme de facturation électronique franco-allemande

Dans le maquis des formats en Europe, se profile une norme franco-allemande. Une bonne nouvelle !

Dans le maquis des formats en Europe, se profile une norme franco-allemande. Une bonne nouvelle !

La facturation électronique à destination du secteur public se déploie en Europe : la France avec Chorus Pro, l’Italie et FatturaPA, l’Espagne avec Facturae, Les Pays Bas via Digipoort s’y sont mis. L’Allemagne et la Hongrie préparent leur plateforme pour novembre 2018…
Malheureusement, si l’Europe a défini un cadre depuis la directive 2014/55/UE, il n’en va pas de même pour les formats d’échange. Près d’une vingtaine de formats ont été édictés à ce jour ! XML, PDF, PDF incluant un XML, XML recelant un PDF en binaire… rien n’a été pensé à l’échelle de l’Union Européenne.
C’est pourquoi l’initiative commune du FNFE-MPE (Forum National de la Facture Electronique et des Marchés Publics Electroniques) pour la France, et du FERD pour l’Allemagne qui a abouti à la création du standard Factur-X est à saluer.
Factur-X est en effet un standard de facture électronique hybride : une enveloppe au format PDF A/3, donc lisible et archivable, qui contient aussi le fichier XML des données de la facture en s’appuyant sur la syntaxe UN/CEFACT, ce qui permet une meilleure intégration des systèmes du fournisseur et du client, et une éventuelle automatisation des traitements.
L’AIFE (Agence pour l’informatique financière de l’Etat) a annoncé que les factures au format Factur-X seraient acceptées sur Chorus Pro au printemps 2018. Et il y a fort à parier que la future plateforme allemande de facturation du secteur public accepte aussi ce format. Un pas bienvenu vers une harmonisation européenne.
Reste que ce format comporte déjà 5 profils : de « minimum » (les données de base pour que la facture soit acceptée par Chorus Pro), à « Extended », correspondant à la norme EN16931 augmentée de CIUS (Core Invoice Usage Specifications)…
Devant la profusion des normes, syntaxes, formats… on peut comprendre que les directions comptables, dont ce n’est pas le métier, soient perdues.
Rien de mieux dans ce cas que de faire appel à un prestataire alliant des consultants rompus aux secrets de la transformation de format, et un outil qui ne nécessite pas de modifier son système d’information. Pour cela, il faut que la solution soit externe à l’ERP, universelle, permette de transformer des données en PDF, PDF-A, XML en fonction des normes imposées, et possède des connecteurs aux plateformes de facturation. Et c’est le cas de Compleo Suite.

To top